Marche contre les tueries : les larmes du Médiateur de la République

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En recevant les femmes de l’opposition qui ont marché ce jeudi sur l’axe Hamdallaye-Bambéto, le Médiateur de la République n’a pas pu retenir ses larmes, devant les revendications des femmes.

Mohamed Said Fofana, dont le bureau se trouve au quartier Concasseur, a eu du mal à s’exprimer  devant les femmes sur les tueries perpétrées par les forces de l’ordre contre des manifestants.

« J’ai entendu votre cri de cœur en tant que mères de famille et des enfants. Je ferai tout pour faire entendre votre cri de cœur au Chef de l’État, au gouvernement et à tout le monde. Par anticipation, je présente mes condoléances à toutes les familles éplorées. Nous ferons tout, pour que ces genres de choses soient évités aux Guinéens surtout aux enfants. Leur mort m’attriste, c’est pourquoi, je ne peux retenir mes larmes, comprenez mes émotions », a fait savoir l’ancien Premier ministre qui a essuyé ses larmes.

Ismael Bah

Articles Similaires

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.