Violences à Boké : le bilan s’alourdit, 2 morts et 63 blessés

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Malgré l’appel au calme et le déploiement d’un important dispositif de sécurité, les manifestants ne désarment pas !

La journée du jeudi a été particulièrement chaude. Les manifestations se sont poursuivies dans divers endroits de la Commune urbaine de Boké et le bilan des affrontements entre forces de l’ordre et jeunes manifestants s’est alourdit. Selon une source hospitalière,  les accrochages ont fait 2 morts, dont un pour la journée du jeudi et 63 blessés dont 13 gendarmes.

Dans l’après-midi, des jeunes en colère ont saccagés plusieurs édifices publics dont l’hôtel Palme de Boké.

Préoccupés de la situation, les ressortissants de Boké sont convoqués à une réunion d’urgence chez Mansa Moussa à Conakry.

Mais pour l’instant, les manifestants ne fléchissent pas, ils comptent poursuivre leur mouvement de protestation jusqu’à obtenir une totale satisfaction de leur revendication, à savoir, le retour du courant électrique dans la cité.

Ousmane Barry

Articles Similaires

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.