Electricité : Ce qu’il faut savoir du barrage d’Amaria, dans Dubréka

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il y a quelques mois, l’on signait la convention de TBEA , un méga projet d’investissement minier de plus de trois milliards de dollars pour sa première phase d’exécution et ils étaient nombreux, ces Guinéens et à juste raison, qui ont rangé ce dossier, dans le lot important  de promesses que tient le Président de la République en toutes circonstances.

C’était un  samedi 30 décembre 2017, dans la salle de réunion du Ministère des Mines, que le patron des lieux, l’artisan principal de la réalisation de cette convention, a   dans son allocution,  remercié les partenaires pour la confiance placée en notre pays en acceptant un tel investissement dans un domaine des mines qui, il faut le rappeler,  est moins attrayant à cause de son prix en berne sur le marché international.

Abdoulaye Magassouba, a aussi et surtout rassuré l’auditoire, de la réalisation du projet qui devrait générer plus d’emplois et augmenter le revenu des Guinéens conformément aux engagements pris par le Président et sous son leadership également.

C’est un projet qui intègre la construction de ce barrage d’Armaria dont la pose de la première pierre a été faite par le Chef de l’exécutif guinéen  ce vendredi 19 janvier 2018.

Ce barrage devrait alimenter  l’unité de raffinerie de bauxite prévue à cet effet. Telles sont les composantes de la convention épilée à l’issue d’énormes discussions.

Il faut dire que ce projet, dans un premier temps va consister à la production et au transport de la bauxite destinée à la commercialisation.

A rappeler, que le Ministère a réussi à formaliser au cours de ces deux dernières  années, huit (8) projets de réalisation d’unités de transformation de bauxite en alumine.

Le leadership du président qui dit-on, balise le terrain et favorise les négociations est beaucoup  flatté par les partenaires. Le management du Ministre, Abdoulaye Magassouba à rendre ces projets réalisables a aussi beaucoup encouragé aussi par les mêmes partenaires.

Mais il faut préciser que TBEA est société privée chinoise qui n’est pas concernée par l’accord des 20 milliards de dollars signé en septembre 2017 entre le gouvernement guinéen et chinois.

Source: mosaiqueguinee.com

Articles Similaires

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.