Féguifoot/audit : Super V fui le pays

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Selon des informations en provenance de l’aéroport de Conakry, Salifou Camara alias Super V s’est envolé jeudi 19 novembre 2017 par le vol régulier d’Air France. Sans jamais répondre à la convocation qui lui a été adressée par la police judiciaire.
L’homme a fait semblant de venir accueillir certains de ses hôtes à lui. Puis, a réussi à tromper la vigilance de tout le monde dans la zone internationale vers la boutique de l’aéroport où il est resté en faisant croire qu’il voulait acheter des parfums. C’est au dernier appel de l’annonciatrice de la SOGEAC qu’il quittera en tout allure pour aller vers l’avion qui attendait les trois derniers passagers parmi lesquels il figurait.
Il s’installera à bord de l’avion sans crier gare. Ses portables en main, ses accompagnateurs déguisés qui étaient restés à l’aéroport n’attendaient que le décollage de l’avion pour pousser un ouf de soulagement. Le vol d’Air France partira à l’heure prévue.
Vendredi 20 novembre 2017 matin, point de Super V à son domicile de Ratoma encore moins sur ses canaux réguliers de Conakry.
L’homme a pris la tangente. Il est hors du pays. Mais une chose reste certaine, Super V se fera rattraper. Car, sauf miracle, la procédure judiciaire enclenchée contre lui et ses comparses présumés a une forte chance d’aboutir.
Il vaudrait mieux pour lui de revenir au bercail et de répondre des faits qui lui sont reprochés par l’audit.
Pour l’instant, il bénéficie encore de la présomption d’innocence. Comme l’a dit le président de la Féguifoot, Antonio Souaré, c’est à la justice de faire son travail sur la base des documents qui existent.
Pourvu que la justice guinéenne le veuille, l’Organisation internationale de la police criminelle pourrait être saisie en cas de nécessité.

Ibrahima Diallo

Articles Similaires

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.