Labé : Des Vives Tensions enregistrées dans la Ville 

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Labé : Des Vives Tensions enregistrées dans la Ville 

La tension ne faiblit pas dans la ville de Karamoko Alpha où de violents heurts ont éclaté ce samedi 25 août 2018 entre jeunes et forces de l’ordre après l’assassinat d’un conducteur de taxi dans des circonstances confuses.

Les affrontements ont opposé des agents de la police à des jeunes qui ont incendié le domicile familial de Baristo principal suspect du meurtre d’Abdourahmane.

Un camion de la police incendié…

La tension est montée d’un cran lorsque les services de la protection civile, notamment les sapeurs-pompiers sont intervenus pour éteindre les flammes, sur la maison en feu. Furieux contre cette intervention, des jeunes surexcités  ont pris au piège les agents de la protection civile qu’ils ont attaqué  avant d’incendier la citerne. Tous les agents ont ensuite replié alors que la seule citerne anti incendie dont dispose toute la préfecture de Labé est en feu.

Pillages…

Plusieurs boutiques et kiosques proches du lieu du crime ont été saccagés, pillés par des gens incontrôlés. Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, ils régnaient en maître des lieux. Selon nos informations, les services de maintien d’ordre sont en réunion d’urgence au Gouvernorat de Labé.

Origine des violences…

Le meurtre dans la nuit du vendredi au samedi 25 août 2018 d’un conducteur de taxi  au quartier Daka1 dans la commune urbaine de Labé, est à l’origine de ces violences. Il aurait été tué lors d’une rixe à cause de 3000 GNF (un peu moins de trois centimes d’euros).

Source : Africaguinee.com 

Articles Similaires

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.