Les Étudiants guinéens au Maroc décident de manifester ce lundi 16 juillet 

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Les Étudiants guinéens au Maroc décident de manifester ce lundi 16 juillet.

Les conditions d’études n’étant pas remplies dans le pays par un État incapable et insoucieux de l’avenir d’une relève dont le navire est sur le point de chavirer, il livre l’élite du pays à l’extérieur sans aucune gêne. Faisant semblant de les offrir une meilleure condition pour se former les autorités guinéenne sacrifie l’élite du pays au Maroc. Vivant dans des conditions précaires les étudiants guinéens au Maroc décident de se faire entendre pour leur amélioration de condition de vie selon une étudiante guinéenne au Maroc. La date prévue est ce lundi 16 juillet 2018 devant l’ambassade de la Guinée.

<<Depuis des lustres, les étudiants reçoivent une somme dérisoire de 50$ par mois soit le triple de ce qu’offre l’État marocain en deux mois.  Ce montant équivaut à une somme inférieure ou a la limite égale à 500dhs ce qui, naturellement ne couvre pas les 1/4 de nos dépenses mensuelles  Cette somme ne vient que trimestriellement et généralement en retard>> affirme-t-elle.

Ils demandent la revalorisation de leur condition de vie estudiantine.

<<La principale revendication reste la revalorisation de la bourse à hauteur de 300% et d’autres points largement explicités dans un mémorandum avec préavis de grève adressé à l’ambassade le 10 juillet 2018 après l’échec du premier adressé au début de l’année universitaire. Comme pour dire que l’État joue à la sourde oreille, l’ASEGUIM et  tous les étudiants boursiers compte manifester son ras-le-bol lundi prochain devant l’ambassade pour exiger l’obtention de ce qui  est de nos droits>> conclu la jeune étudiante.

 

Alpha Bakar Diallo Presseguinee.com

 

Articles Similaires

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.