Manifestations à Kolaboui: Des édifices publics saccagés, des boutiques vandalisées

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 A Boké, les jeunes manifestants ne fléchissent pas. Les multiples tentatives de médiation des ressortissants sont vouées à l’échec.

Les jeunes sont déterminés d’aller jusqu’au bout.

Dans la sous-préfecture de Kolaboui, située à 22 km du Chef-lieu de la préfecture de Boké, on a assiste à une théâtre de violences. La manifestation qui a débutée dans la nuit du mercredi, 20 à jeudi, 21 septembre 2017 se poursuit d’après une source locale. Plusieurs édifices publics ont été saccagés par les manifestants, dont la résidence du sous-préfet, les sièges de la Mairie, du Commissariat de Police et du Crédit rural.

S’exprimant au micro de notre confrère de Kababachir.com, le sous-préfet de Kolaboui, Youssouf Manet confirme l’information : « C’est aux environs de 02heures du matin que les manifestants ont investi ma résidence avant de l’incendier. Et ce matin, ils ont saccagé les sièges de la Mairie, du Crédit rural de Guinée, du Commissariat de Police au lever du soleil. Je suis même en dehors de la ville. Merci…»

Pendant ce temps, un calme précaire règne dans la Commune Rurale de Kamsar où, les manifestants ont accepté de lever les barricades pour poursuivre les négociations avec l’autorité locale, selon le sous-préfet, Mme Sama Kaba.

Ousmane Barry

Articles Similaires

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.