Monsieur le Président, vous me permettez? (Opinion)

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Monsieur le Chef de l’État, vous avez raté le coche. À un an et quelques mois de la fin de votre dernier mandat, aucune pierre blanche n’est encore posée. Pourtant, à l’allure où vont les choses, au terme de votre mandat, vous risquez de se retrouver avec un tableau sombre.
Chaque jour, on assiste à la pose de la première pierre, mais jamais à la remise des clés de ces infrastructures annoncées à tambour battant. Pourtant le guinéen a soif des édifices de tout genre. C’est bien de nommer un premier des ministres, reconduire des activistes des sirènes révisionnistes si on aspire enfoncer ces griffes dans la pomme du pouvoir. Mais il est important d’avoir des personnes de caractère capable de vous empêcher de croire à la réussite d’un projet suicidaire.
Des discours cousus brodés d’ailleurs bien habillés toujours prononcés pour berner le guinéen. Détrompez vous moment venu, les guinéens exigeront un résultat concret sur le terrain.
Cette théorie qui consiste à nous faire croire que vous signez des contrats partout dans le monde nous montre la pratique qui atteste qu’aucun acte n’est posé pour l’effectivité de ces projets. Ils sont combien ces projets annoncés? Vous ignorez mon président. J’ai envie de vous dire celui qui embrasse plusieurs projets n’en réussira aucun.
Monsieur l’opposant historique devenu président ouvrez les yeux regardez les guinéens, faites un tour dans les rues de Conakry les ordures vous défient, elles remettent votre compétence en cause. Vos citoyens se rendent justice ils n’ont plus confiance à l’Etat. Réveillez vous votre peuple est en avance survous.
Mon président, le guinéen attend de vous d’une fin de mandat tranquille. Ils attendent de vous un adieu radieux sans bruit en 2020.

 

Par Alpha Bakar Diallo

Articles Similaires

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.