Un journaliste guinéen répond à François Soudan

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Guinée est une République souveraine quelle a démontré depuis 1958 en disant non aux colons parmi lesquels figurent certainement et en bonne place tes grands et arrières grand-parents.

Parlant de la commune de Ratoma elle reste la commune qui revendique la démocratie l’égalité, l’équité , le droit et la justice.

Revenons en arrière Monsieur Soudan. Tout le temps que le président Condé a fait dans l’opposition il a été accompagné par cette commune. Pour preuve, le siège du RPG est jusqu’à présent à Hamdalaye. Pourtant à l’époque Cellou Dalein Diallo était un grand serviteur du pouvoir d’alors. En ce moment vous étiez d’accord que cette communauté vivant dans la zone défendait la démocratie.

Les événements douloureux qui se sont succédé en Guinée nous ont démontré que les citoyens de cette commune sont bien républicains. Prenant des souvenirs récents comme illustrations, en 2007 les manifestations qui ont secoué le général Conté ont prit départ dans cette commune mais ses habitants n’ont jamais réclamé des retombés. Et l’homme qui a été choisi après la crise n’est pas venu de leur communauté.

En 2009 ce sont les mêmes qui ont dit non à la junte militaire au stade du 28 septembre de Conakry mais ils n’ont jamais voulu que ce massacre soit à connotation ethnique ou communautaire. De 2010 à nos jours toutes les manifestations sont réprimées dans le sang dans cette zone quelles soient politiques, sociales ou syndicales. Pourtant dans les autres communes les forces de l’ordre couvrent les manifestations sans répressions.

Monsieur Soudan avez-vous visité cette commune? Je parie que NON. Je vous apprend ceux qui y vivent et que vous voulez stigmatiser ne sont que des victimes de l’injustice. Des braves citoyens qui travaillent dur pour construire cette zone oubliée par l’Etat qui en lieu et place des hôpitaux, écoles et terrains de jeux, construit des postes de police et de gendarmerie. Pas pour sécuriser les populations en proie de l’insécurité qui ne dit pas son nom. Mais pour réprimer dans le sang la moindre revendication, y compris les plus légitimes. Et pourtant cette commune a fait pousser partout des immeubles.

Autre réalité de la commune c’est l’absence de l’État dans dans cette localité. A Ratoma il y a plus de postes de police et de la gendarmerie que des hôpitaux et d’écoles publics. Pourtant aujourd’hui nous sommes unanime que les meilleurs écoles et hôpitaux de la capitale sont dans cette commune et c’est des investissements privés effectués par des citoyens qui y habitent. En dehors de toutes ces réalités si y’a une communauté qui a accompagné tous les régimes en Guinée c’est bien cette communauté vivant dans la commune de Ratoma.
Ceci dit que ta gueule n’est pas bien placée pour parler de cette commune encore moyen de la communauté qui réside.
Tu as vendu ta plume aux diables. Tu as sacrifié ton talent aux politiques. A ton niveau intellectuel tu nous propose un article qui parle de communauté parce-qu’on  t’a glissé des billets de banque ? Après tout ce parcours tu cherches encore quoi mettre sous la dent? Avec ton talent tu deviens marchand d’article? Si tu n’es pas grand fait semblant de l’être.

Alpha Bakar Diallo

Articles Similaires

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.