Guéckédou : une agression sexuelle

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Guéckédou : une élève de la 6ème année violée par un féticheur

C’est dans la nuit du lundi 21 à mardi 22 août qu’un féticheur a sexuellement abusé d’une élève de la 6ème année qu’il était censé soigner. Parce que, selon nos informations, la fillette avait l’air d’être possédée par des mauvais esprits. Cet acte s’est produit dans le quartier Gbambaissa, secteur III, dans la commune urbaine de Guéckédou, a appris Guinéenews.

Sur les circonstances de ce viol, madame K J I, mère de la victime explique: « ma fille est souvent possédée par le diable… Ainsi, le lundi dernier, lorsqu’elle est tombée, nous avons envoyé son frère,  appeler le féticheur pour  la traiter chez moi. Celui-ci (le féticheur) a envoyé son apprenti pour la voir et nous dire de la prendre et l’amener chez lui afin qu’il puisse la donner un autre produit contre le diable. C’est ainsi que son frère et moi-même l’avons accompagnée. Arrivée chez le féticheur, il nous a priés de rester dehors lui laissant seulement avec la fille. Il a vidé le volume de son poste radio et après il demanda la fille de se déshabiller complètement. Il prend un mouchoir et  bande les yeux de la fille avant de passer à sa sale besogne. Après la petite est sortie en pleurant, nous l’avons demandée : pourquoi pleure-tu ? Sur place, devant son présumé violeur, elle n’a pas répondu. C’est quand elle est rentrée à la maison qu’elle a tout expliqué à la famille.»

Selon le commandant à la retraite E. L, père de la victime, le féticheur a reconnu les faits et s’est engagé à prendre en charge le frais médicaux de la fille.

Après cette assise, la victime accompagnée de son frère et le féticheur se sont rendus ensemble au centre de santé de Madina pour les tests. Après examen, la thèse de viol a été a été confirmée et immédiatement, une ordonnance a été prescrite que le présumé auteur du viol a payée.

À la question de savoir si les parents de la fille vont porter plainte, le frère de la victime répond que pour le moment, c’est la santé de la fille qui les préoccupe d’abord, ensuite ils verront ce qu’il y a lieu d’être fait pour cet acte ne reste pas impuni.

Il faut rappeler que la victime, A.L est une élève de la 6ème année et fréquente l’école primaire de Gbambaissa.

Nous y reviendrons

Articles Similaires

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.