Guinée : Les avocats décident de boycotter les audiences

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 A l’issue d’une réunion tenue ce mardi à Conakry, les avocats décident de boycotter les audiences à partir du mercredi 25 octobre et ce, pour une période de 10 jours. Et pour cause ? Le barreau guinéen, déplore  ce qu’il qualifie d’injustice de la part de certains Officiers de Police Judiciaire (OPJ).

« Nous sommes régulièrement saisis des plaintes des avocats contre des officiers de police judiciaire (OPJ). Nous constatons que quand les avocats se présentent au niveau des services judiciaires, ils sont souvent victimes de tracasseries et il y en a  même qui sont violentés parce qu’il y a certains OPJ qui refusent catégoriquement de collaborer avec les avocats.

Soit ils les empêchent de faire leur travail, ou parfois même ils les empêchent d’accéder aux lieux de détention. Malheureusement, nous constatons qu’il y a une certaine impuissance de la part des magistrats du parquet. Parfois même il y a de l’indifférence ou de la complicité. », a fait remarquer le Conseil de l’Ordre des avocats.

Ceci dit, rappelle le barreau guinéen, « Nous avons décidé de lancer un signal à l’endroit des décideurs. Ce signal consiste à boycotter toutes les audiences sur toute l’étendue du territoire national, à compter du mercredi 25 octobre pour ne reprendre que le lundi 06 novembre 2017. Donc sur une période de plus de 10 jours, toutes les audiences et toutes les juridictions seront boudées par les avocats».

Le bâtonnier de l’ordre des avocats met en garde contre tout avocat qui ne respecterait pas cette décision du barreau guinéen :

«Tout avocat qui sera pris en train de faire un acte de procédure devant une juridiction, sera poursuivi devant le conseil de discipline », avertit Me Mohamed Traoré.

Une décision qui perturbera les audiences les semaines à venir dans les différents tribunaux du pays.

 

Ismael Bah

Articles Similaires

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.