Insécurité: le jeune frère d’un érudit tué à Lélouma

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’insécurité refait surface dans la région administrative de Labé. Dans la nuit du dimanche à lundi,

El hadj Ibrahima,  jeune frère du chérif de Sagalé, préfecture de Lélouma, a été froidement abattu par un inconnu armé.

Selon nos informations, le présumé assassin s’est introduit dans la chambre du défunt à l’aide d’une arme blanche, avec lequel il s’est servi pour  mettre fin à sa vie.

Aussitôt informés, les services de sécurité se sont rendus sur les lieux pour  procéder à l’arrestation du présumé auteur.

A l’absence du Chérif de Sagalé, en séjour médical à Dakar, les populations ont exigé aux gendarmes de le rendre pour le lyncher publiquement. Une situation que la gendarmerie a eu du mal à gérer.

Sur les raisons de ce meurtre, on ignore pour l’instant les réelles motivations du présumé assassin.

Toutefois, un des talibés a apporté un témoignage sur ce crime odieux

« Dans la journée de dimanche, il y avait une cérémonie à Sagalé. Donc il y avait beaucoup de monde et d’aucuns partaient pour saluer l’érudit. Aux environs de 20 heures, comme personne ne soupçonnait rien, cet homme sorti de nul part et est venu tout en se dirigeant vers la maison du Cherif Ibrahima avec un sac au dos. Dès son entrée dans sa chambre, il a sorti sa machette et a commencé à le frapper sur la tête en lui blessant grièvement. Après sa sale besogne, à sa sortie quand il s’est rencontré avec une femme qui l’a vu tâché de sang, cette dernière a crié au secours, il a aussitôt poursuivi la dame qu’il finira par blesser. C’est en ce moment que nous les talibés on a compris ce qui se passait. On l’a poursuivi et on l’a attrapé. Directement on a fait appel aux autorités pour calmer la situation, car la population voulait le lyncher. Le Cherif a  été transporté à l’hôpital mais il a succombé à ses blessures quelques minutes plus tard »

Aux dernières nouvelles, les gendarmes ont réussi à extraire le présumé assassin pour le conduire à la maison centrale de Labé.

 

Mamadou Aliou Barry

Articles Similaires

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.