La journée ville morte largement suivie à Conakry

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sur la route le Prince, de la Cimenterie à Hamdalaye, l’atmosphère est la même. Les boutiques et magasins restent fermés. La circulation est paralysée, sauf quelques motards circulent par endroit. Très tôt le matin, des jeunes ont barricadé la route empêchant la circulation. Sur la corniche, Lambadji, Kipé et Taouyah , les activités ont été  très tôt perturbées.

Interrogés sur place, des citoyens se disent très déçu de la gouvernance Condé. Ils exigent le retour des enseignants dans les écoles pour permettre à leurs enfants d’étudier. Visiblement dans la tenue, des élèves ont lancé un appel à l’endroit des autorités. Ils demandent à l’Etat d’accepter de négocier avec Aboubacar Soumah et son groupe.

Pour l’instant , jeunes et forces de l’ordre échangent des jets des pierres contre le gaz lacrymogène sur la route le Prince.

Sur l’autoroute, des échauffourées ont été signalées par endroit.

Au grand centre des affaires (Madina), la activités restent bloquées. Boutiques et magasins sont fermés, quelques commerçants sont arrêtés devant leurs boutiques.

Alpha Boubacar Diallo

 

Articles Similaires

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.