Alpha Condé prend la parole et promet.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Face à la crise qui mine le pays, le Président de la République s’est adressé à la nation ce lundi 5 mars 2018. Alpha Condé a pris des engagements  pour l’ouverture d’un dialogue avec les forces vives de la nation afin de parvenir à un large consensus sur les questions d’intérêt national.Pour le premier magistrat du pays l’intérêt de la nation doit être au-dessus de tout.  

Parlant de la grève des enseignants le président affirme :

« Chacun d’entre nous peut comprendre ma préoccupation face à la grève des enseignants qui perdure au grand dam de tous avec des conséquences malheureuses pour tout le pays et son système économique (…). Ma responsabilité première en tant que chef de l’Etat est d’être à l’écoute de tous et de trouver des solutions aux problèmes du pays dans un langage de vérité et de sincérité partagé, convaincu que seul le dialogue et la concertation sont en mesure de mettre fin à toutes les incompréhensions ». Plus loin le président de la république promet de garantir le dialogue malgré les difficultés rencontrées.

Pour le président Condé tous les secteurs sont prioritaires.

« Nos ressources sont très limitées, nos besoins dans tous les domaines sont considérables et chaque jour plus pressants. Tout est priorité, tout est urgence… Je prendrai toutes les mesures souhaitées par la majorité silencieuse de nos compatriotes de combattre la gabegie financière, la corruption et l’impunité », promet le chef de l’exécutif guinéen, qui se dit conscient des obstacles qui lui attendent, surtout de changer des habitudes qui se sont installées pendant des décennies.

Dans cette sortie du président, les violences post électorales étaient au rendez-vous

La violence n’est pas une solution, souligne le Président de la République, en affirmant son regret  profond de toutes les violences survenues dans le pays.

« Je m’incline devant la mémoire d’enfants innocents qui ont péri dans l’incendie criminel de Kalinko lors des élections locales (…). Je voudrais dire à toutes les familles endeuillées qu’elles ne seront pas seules. L’Etat sera toujours à leurs côtés pour leur assurer sa compassion, son soutien et sa solidarité. Plus que jamais, la Guinée a besoin de l’union sacrée de la nation, de la solidarité entre tous ses enfants afin de faire face aux défis de notre époque », réitère le locateur de Sekhoutouréya.

« Notre pays est en marche vers le progrès à condition que notre stabilité sociale ne soit pas menacée par des crises  sociales à répétition et des conflits politiques permanents. Je m’emploierais personnellement à encourager un dialogue direct et franc avec toutes les forces vives de la nation pour parvenir à un large consensus sur les questions d’intérêt national », annonce-t-il.

Alpha Bakar Diallo

 

 

Articles Similaires

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.