Conakry: Les Femmes dans la rue pour dénoncer l’impunité

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centaines des femmes composées des députées, des épouses des

leaders politiques et des militantes de l’opposition républicaine ont battu le pavé ce mercredi 07 Mars 2018 dans la capitale guinéenne. Objectif, dénoncer l’impunité, l’injustice et la violence en Guinée.

Cette marche appelée « marche blanche », est motivée par les assassinats répété des jeunes pendant et en marge des manifestations sociopolitiques.

Interrogée dans la foulé, honorable Fatoumata Binta député de l’UFDG affirme: « Nous sommes dans la rue ce matin pour rendre un vibrant hommage aux manifestants tués pendant  les marches pacifiques, mais aussi à tous les guinéens victimes de l’impunité et de l’injustice. Nous disons au gouvernement que le dernier enterré au cimetière de Bambéto doit être la dernière victime et si jamais il y’ avait un mort de plus, il aura à faire à nous »

L’objectif de la marche c’est aussi pour attirer l’attention de l’Etat sur la perturbation du système éducatif guinéen. « Nos enfant ne vont pas à  l’école, ils sont tués par ce régime, nous sommes fatigués de rester avec les enfants à la maison sans qu’ils n’aillent à l’école. Alpha Condé et son gouvernement, ont montré leur limites » affirme Ramatoulaye Camara.

A signaler qu’aucune unité de sécurité n’était sur les lieux pour sécuriser cette marche.

Alpha Bakar Diallo

Articles Similaires

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.