Transport routier

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Transport routier: à quand la fin du calvaire sur la nationale Kankan-Kérouané-Beyla ?

 

Le vendredi 25 août 2017, Kérouané a reçu une forte délégation du ministère des Travaux publics et 12 entreprises soumissionnaires du contrat de construction du pont sur le fleuve Milo qui relie la commune urbaine aux communes rurales de Banankoro, Soromaya et Sibiribaro.

Transport

A la tête de cette délégation, Koulako Kourouma, ingénieur au ministère des TP, a parlé  de l’objectif de leur présence  avec ces entreprises. Selon lui, l’objectif de cette visite était de faire connaître aux  soumissionnaires l’état dans lequel se trouve le pont à reconstruire. Un pont qui a une longueur de 85 mètres et une largeur 11 mètres, avec un remblai d’un kilomètre, côté Est, et un autre de 800 mètres sur le côté Ouest. Les travaux  devraient débuter en janvier 2018.

Toujours dans ce dossier, le tronçon Kankan-Beyla, en  passant par Kérouané, reste convoitée par la société chinoise, CGC, dira-t-il.

Il y a plus d’une dizaine d’années, les routes des préfectures menant à Kérouané  n’ont pas connu de re-profilage. Aujourd’hui, ces routes sont dans un état de dégradation très poussé.

La route nationale Kérouané-Kankan, distante de 145 km, reste un calvaire pour les usagers. Il faut  9 heures, voire une journée entière, pour arriver à destination. La route Kérouané-Macenta, distante de 140 km, est actuellement coupée. Elle n’est praticable que pour les motocyclistes. Il faut  9 heures pour parcourir aussi le  tronçon Kérouané-Beyla, distant de 150 km. Sans oublier le tronçon Kérouané-Kissidougou, 180 kilomètres,  avec le cauchemar qu’est la fameuse montagne de Langbarma. Pour ce qui est des routes de la commune urbaine, elles sont très difficiles à pratiquer, à cause des nids de poule et des caniveaux bouchés qui favorisent l’inondation en cette saison des pluies. Kérouané est une ville historique et célèbre pour son sous-sol riche en diamant. C’est l’une des préfectures qui servent de pont entre la région forestière  et la Haute Guinée. Mais elle reste aussi la préfecture la plus enclavée dans la région de la savane.

Articles Similaires

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.