Bantama Sow est-il le Charle Blé Goudé de la Guinée?

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Le ministre Bantama SOW est connu par ses bavures de langage caractérisées par, des  déclarations incitantes à la haine et à la violence. Quatre fois bénéficiaire de décret, il a brillé par sa médiocrité à la tête de ces département, qui ont eu le malheur d’être gérés par un amateur. Pour masquer ses carences, il opte pour la voie du populisme, le domaine dans lequel son mentor (Alpha Condé) est médaillé. Alors, il décide d’emboîter ses pas, pour tenir des discours divisionnistes comme son leader pour toujours. Vous pouvez  constater ces derniers temps, l’actuel ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique multiplie les sorties médiatiques, en appelant les militants du RPG de répondre coup par coup.

Ressèment en mission à Faranah, une région très cosmopolite, où les violences post-électorales ont  fait cinq morts, Sanoussy Bantama Sow ’appelait les militants du parti au pouvoir à se  venger, si l’Etat ne joue pas son rôle. Il déclare dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux : »Ce que je dis là suivez ça. Si on vous provoque, ripostez. Cassez  leur la gueule. N’écoutez pas les vieux fainéants. Traitez chacun selon son comportement. Vous aussi levez vous. Dites au gouvernement de prendre ses responsabilités s’il refuse ripostez«  . Des propos qui n’honorent pas un ministre de la république surtout qui  était en mission de sensibilisation dans cette région.

Ce week-end aussi  à l’occasion de l’assemblée générale de sa formation politique il s’est pas gêné d’annoncer publiquement qu’il est prêt a se battre contre Cellou et ses hommes.« Toute la jeunesse est appelée au siège demain. Nous sommes prêts à nous battre contre Cellou et ses hommes. Nous sommes prêts à défendre le Président Alpha Condé et la constitution guinéenne. Un pied dedans, un pied dehors, c’est dehors », a déclaré Bantama Sow

Malgré ces sorties médiatiques qui fragilisent le tissu social, ce pseudo cadre de l’Etat n’est jamais inquiété par l’appareil judiciaire du pays. Pourtant ces derniers temps le ministre de la citoyenneté et l’unité nationale menaçait d’interpeller son collègue sur les ces propos qu’il a tenu. A l’allure où vont les choses ce ministre empreinte le chemin qu’avait emprunté le ministre ivoirien Charle Blé Goudé

Alpha Bakar Diallo

Articles Similaires

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.