Alpha Condé à propos du 3e mandat : « C’est le peuple qui décidera (…) »

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Spread the love   Tweet    En visite à Paris, le chef d’Etat guinéen, président de l’Union africaine, estime que la nouvelle force régionale du G5 Sahel est bien plus adéquate que les casques bleus. Sept ans qu’il préside aux destinées de la Guinée et pourtant Alpha Condé continue de détonner parmi ses pairs. Le protocole, il s’en fiche. Indexer en public ses ministres ne le gêne pas le moins du monde. A 79 ans, il demeure un chef d’Etat à nul autre pareil. Un hyperprésident qui centralise tout, a un avis sur tout,…

Lire la suite...

Féguifoot : Deux ex-responsables placés en garde à vue

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Spread the love   Tweet    L’ancien secrétaire général de la Fédération guinéenne de football, Ibrahima Blasco Barry, et l’ex comptable de l’instance, Aboubacar Morthon Soumah, sont placés en garde à vue à la maison centrale de Conakry, dans le cadre de l’enquête sur le détournement des fonds de la FIFA, alloués à la Guinée. Depuis deux jours, tous les numéros de téléphone de Blasco Barry sont injoignables. Interrogé, un de ses proches a confirmé la mise en garde à vue de M. Barry à la maison centrale de Coronthie, la plus grande prison…

Lire la suite...

Alpha Condé perd la clé de Mamou

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Spread the love   Tweet    A travers les jeux régionaux, Bantama Sow fait feu de tout bois pour reconquérir la Ville-carrefour qui a échappé au RPG, depuis que la clé offerte par le vieux Biro, ancien président de l’Assemblée nationale sous Lansana Conté. C’est ainsi que les jeux régionaux ont été concoctés pour être organisés à Mamou. Il y a quelques mois en effet,  la démarche de Dalein Diallo auprès du vieux Biro Diallo a signé un coup d’arrêt entre les deux personnalités que sont le patriarche et l’actuel locataire de Sékhoutouréya. Le…

Lire la suite...

A Paris, la Guinée lève des fonds pour financer son développement

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Spread the love   Tweet     Plus de 300 investisseurs publics et privés sont réunis à Paris jeudi et vendredi pour aider la Guinée à financer son plan de développement national. La Guinée a besoin de 13 milliards de dollars ces trois prochaines années pour financer ses grands travaux et rendre le pays plus attractif. D’ores et déjà, les bailleurs de fonds internationaux ont mis sur la table près de 5,5 milliards de dollars, et la France va contribuer à hauteur de 600 millions de dollars. « Pour attirer des mouches, il faut…

Lire la suite...