Le Sénégal inaugure son nouvel aéroport international

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Spread the love   Tweet     Situé à Diass, à 47 km au sud-est de Dakar, l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) a remplacé l’aéroport international Léopold-Sédar-Senghor (AILSS), plus proche de la capitale. Tous les vols de et vers l’ ancien aéroport (qui sera reconverti en aéroport militaire) y sont transférés. Dix ans après la pose de la première pierre, l’aéroport Blaise Diagne est enfin sorti de terre. Le chantier a connu de nombreux aléas, qui expliquent sa durée « énorme », selon le directeur de l’AIBD, Abdoulaye Mbodj. Selon l’AFP, le projet était estimé à…

Lire la suite...

« Pouto », le bonnet guinéen aux origines aristocratiques

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Spread the love   Tweet     Patrimoine vestimentaire de la communauté peuhle, une des ethnies majoritaires de la Moyenne Guinée (ex Foutah théocratique ou Foutah Djallon), le bonnet « Pouto » ou « Poutoorou» est de nos jours porté par presque tous les Guinéens, avec le secret espoir de jouir de la respectabilité que conférait jadis ce couvre-chef. Avant l’ère coloniale, le port du « Pouto » était au Foutah Djallon réservé exclusivement aux privilégiés tels les rois, les érudits, les notables et, à la limite, les nantis. Porté lors des grandes cérémonies…

Lire la suite...

Criminalité: Un militaire se donne la mort par balle

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Spread the love   Tweet    Le drame s’est déroulé dans quartier Kobaya, Commune de Ratoma. Un sergent de l’état-major de la marine nationale, du nom de Cécé Kolié s’est suicidé dans la nuit du jeudi 07 au vendredi, 08 décembre 2017, aux environs de 00h TU, en se tirant deux balles dans la tête, apprend-on. Même si on ignore pour l’instant les raisons de ce suicide, son épouse s’est exprimée à la presse, sans pour autant pouvoir expliquer ce qui a motivé son mari à faire fin à ses jours : « Il m’a dit…

Lire la suite...

Accord en vue entre le Mali et la Guinée après les heurts entre orpailleurs

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Spread the love   Tweet     Lundi et mardi, des délégations guinéenne et malienne se sont rencontrées à Kankan, en Guinée, suite aux incidents meurtriers de la fin novembre au cours desquels des orpailleurs situés de part et d’autre de la frontière s’étaient affrontés, causant notamment la mort de gendarmes maliens. Les deux villages de Balandougou en Guinée (sous-préfecture de la préfecture de Kankan) et Gnaouléni au Mali (commune de Benkadi et du cercle de Kangaba dans la région de Koulikoro) revendiquent la paternité d’un site d’orpaillage. Les deux pays travaillent sur un…

Lire la suite...

Focus sur le drame des migrants africains

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Spread the love   Tweet    Le continent africain accueille 30% de l’ensemble des populations relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Un chiffre alarmant et en constante augmentation depuis 2011. Car il ne faut pas l’oublier : avant d’être un lieu de départ pour une partie de la jeunesse qui cherche à rejoindre l’Europe par les routes les plus dangereuses, l’Afrique est avant tout un immense lieu d’accueil pour les fugitifs et les déplacés du Sud. Le point sur la situation. On sait qu’en Afrique, obtenir un visa…

Lire la suite...

Mines : la BAD approuve un prêt de 100 millions de dollars en faveur de la Guinée

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Spread the love   Tweet    Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement a approuvé, mercredi 7 décembre 2017, à Abidjan, en Côte d’Ivoire, un prêt de 100 millions de dollars américains (EU) pour un projet de voie ferrée, de port et de mine à Boké, dans le nord-ouest de la Guinée. D’un montant total de 1,4 milliard de dollars EU, le projet, porté par la Guinea aluminium corporation (GAC, filiale de Emirates Global Aliminium), comprend la mise en exploitation d’une nouvelle mine de bauxite, la construction d’un terminal à conteneurs dans…

Lire la suite...

Pré-universitaire : Quand ‘’K au carré’’ se plante devant les députés

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Spread the love   Tweet    Dix mois après le décret qui l’a porté à la tête du département,  Kalil Konaté peine à convaincre. Le ministre de l’Enseignement pré-universitaire s’est vite planté. Entre son incapacité de gérer la crise, avec la grève des enseignants, et son exposé devant les députés pour défendre le budget de son département, Kalil Konaté, se rend à l’évidence que gérer un département est bien différent. Désaxé, déboussolé, débouté, ‘’K au carré’’ traverse une rude épreuve. D’un côté, la pression du gouvernement, des religieux mais surtout des dissidents du SLECG,…

Lire la suite...